15 min.

Les avantages de la stérilisation

C’est moiii, Mistyyyy! Aujourrrd’hui, nous parlerons de la quantité insuffisante de gâteries que vous donnez à votrrre chat et…. Comment? Vous vouliez parler de surpopulation féline? Pas question! En tant que chat, c’est moi qui décide de tout dans votre maison et… oh… que vois-je? Vous avez de nouvelles gâterrries? Certainement alorrrs! Allons-y, parrrlons de surpopulation féline.

La surpopulation féline dans les villes

Saviez-vous que, dans la majorité des grandes villes nord-américaines, il y a en moyenne plus de 500 chats au kilomètre carré? Pire encore, certaines villes en Grèce et en Turquie comptent plus de 2 600 chats au kilomètre carré. La majorité des refuges de grandes villes n’ont ni l’espace ni les ressources nécessaires pour accueillir autant d’animaux et doivent euthanasier chaque année environ 21 000 chats au Canada seulement*. Bien que le nombre d’euthanasies de chats dans les refuges ait baissé au cours des cinq dernières années, passant de 40 % à 18 %*, il reste encore beaucoup de chemin à faire!

Vous savez, nous, les chats, nous sommes les meilleurs dans tout. Mais en ce qui a trait à la reproduction, nous sommes vraiment parmi les champions! Nous pouvons mettre bas quatre fois par an, pour un total de 16 à 24 nouveaux petits chatons par an. Le problème, c’est que ces 16 à 24 petits chatons pourront à leur tour se reproduire seulement 6 à 7 mois après leur naissance. C’est donc de façon exponentielle que le problème de surpopulation se propage chaque année. En gros, si deux chats s’accouplent, leurs descendants pourraient engendrer deux millions de chats en huit ans. Oui, oui! On rivalise avec les lapins! Si vous nous laissez faire, nous serons bientôt les maîtres du monde! Mais attendez un peu. N’est-ce pas déjà le cas? Allez, avouez-le! C’est votre chat qui mène chez vous, non? Eh bien, c’est partout pareil! Nous sommes incontestablement les maîtres du monde. Du monde des propriétaires de félins, du moins.

Une solution simple

Comment pouvons-nous régler le problème de surpopulation féline? La réponse est simple et compliquée à la fois. Il faut nous stériliser avant l’âge de six mois. De toute façon, c’est de toute évidence dans votre intérêt, car 95 % des chats mâles adultes non stérilisés vont faire du marquage urinaire dans votre maison. En plus, c’est bon pour le voisinage, car un chat ou une chatte stérilisé(e) pourrait faire du marquage à l’intérieur de la maison en réaction aux chats errants ou fouineurs à l’extérieur qui, eux, ne seraient pas stérilisés et viendraient faire du marquage sur votre porte ou sur vos fenêtres. Les chattes, elles, ont des chaleurs aux trois semaines, qu’elles annoncent en grande pompe par des vocalises lyriques insupportablement fortes et dérangeantes, le jour comme la nuit. RRRRWWAAAOOUUULL! En nous stérilisant, vous nous aidez aussi, car vous prévenez un paquet de maladies reliées à notre système reproducteur.

Vous pouvez aider les refuges

J’entends parfois des gens dire qu’ils veulent avoir une portée pour montrer le mystère de la naissance et de la vie à leurs enfants. Petit conseil de Misty: il est beaucoup plus simple d’aller sur internet pour voir tout ça! Encore mieux, pourquoi ne pas devenir foyer d’accueil pour une chatte mère ? Les refuges ont toujours besoin de familles d’accueil pour éviter que les chatons soient en contact avec des maladies et pour permettre à la maman d’élever ses chatons dans un cadre plus calme que dans une cage dans un refuge. Les familles d’accueil permettent aussi aux chatons de se socialiser avec les humains. Et la beauté dans tout ça, c’est qu’en plus d’aider les chats et d’éduquer vos enfants, vous n’avez pas à trouver les personnes qui adopteront toute la petite marmaille de chatons. Et si vous avez le coup de foudre pour un des minets, vous l’aurez vu grandir et pourrez l’adopter. Ça, c’est magique!

Dernière chose avant de vous laisser, saviez-vous que dans beaucoup de villes, il existe des programmes de capture, de stérilisation et de relâche qui permettent de stériliser les chats errants et, ainsi, de réduire le problème de surpopulation? Si chaque propriétaire de maison contribuait à ces programmes, le problème de surpopulation féline serait réglé en cinq ans ou moins. Si vous voyez un chat avec un bout d’oreille coupé en billet ou en « V », c’est qu’il a fait l’objet de ce genre de programme. L’encoche à l’oreille permet d’identifier rapidement les individus déjà stérilisés pour ne pas les recapturer.

À vous de jouer maintenant!

* Données du rapport Les chats au Canada en 2017

17-12-2019