4 min.

Palmarès des 5 favoris de votre chat

Eh oui! Les palmarès pour chat existent! Et les favoris recensés dans ce palmarès-ci ne rendent pas seulement compte de ce que votre chat adore, mais aussi de ce qui est essentiel à son bien-être, tant physique que mental.

Chasser

Le chat a besoin de s’activer pour rester en forme et vif d’esprit. Dans la nature, chasser est une question de survie. Dans votre maison, la chasse est plutôt un jeu. Et le jeu, une question de bien-être. La première chose à retenir est que le chat est un sprinter et non un marathonien. Donc, inutile de jouer pendant des heures avec lui. Deux à trois séances de dix à quinze minutes de jeu intense (durant lesquelles vous lui permettez d’attraper la « proie » de temps à autre) sont suffisantes. Ça vous semble peu? Pensez-y : le chat peut chasser pendant des heures, mais il passe le plus clair de son temps en embuscade, puis, pouf, il déploie une énergie incroyable en un court laps de temps pour saisir sa proie. C’est ce schéma qu’il faut reproduire dans vos séances de jeu.

Se nourrir

C’est bien connu, le chat aime manger. Nous venons de le dire, le chat passe une partie de son temps dans la nature à chasser. Selon les études, le chat passe en moyenne entre trente minutes et trois heures par jour à chercher et à chasser des proies. Pourquoi, dans ce cas, devrions-nous simplement lui servir sa nourriture dans un bol sans qu’il ait d’efforts à fournir pour l’obtenir? C’est pour répondre à cette question qu’ont été inventés les bols interactifs. Avec ces bols, le chat doit travailler pour obtenir ses repas. Manger devient un jeu stimulant qui imite le défi que représente la chasse dans la nature. De plus, en lui offrant sa nourriture dans un bol interactif, vous encouragez votre chat à dépenser son énergie à bon escient. Après sa partie de chasse, il n’aura probablement plus d’énergie pour grimper dans vos rideaux ou sauter sur vos chevilles au milieu du couloir.

Dormir

Après un bon repas, il est temps de passer aux choses sérieuses : le sommeil. Dormir, c’est ce que le chat aime par-dessus tout et ce pour quoi il semble avoir été conçu! La tâche est simple, et tout ce que vous avez à faire pour votre chat est de lui offrir de bons endroits. Optez pour des endroits en hauteur ou en retrait, pour qu’il n’ait pas à se préoccuper de ce qui se passe dans son environnement. Comme le dit le proverbe, « ne réveillez pas le chat qui dort », et surtout pas le chat qui rêve. Oui, le chat rêve, comme nous. C’est ce qu’il fait lorsqu’on le voit frétiller de la patte. Pour le chat, dormir d’un sommeil profond représente un danger ou une occasion manquée d’attraper une proie. Il ne se permet donc pas souvent de tomber dans un tel sommeil et, lorsqu’il le fait, c’est qu’il se sent en parfaite sécurité et qu’il en a besoin.

Être en hauteur

Le chat préfère dormir en hauteur, car il s’y sent en sécurité. En fait, il préfère tout faire en hauteur, et ce, pour les mêmes raisons que nous. Dans l’histoire, l’homme a toujours bâti des tours pour surveiller son environnement, pour voir venir les dangers ou pour se sentir en sécurité en étant hors de la portée d’agresseurs potentiels. Le chat, lui, a cet avantage d’être « conçu » pour grimper facilement et rapidement. Pour lui, la hauteur est pratique et n’a rien d’un inconvénient.
Voilà pourquoi l’arbre à chat n’est pas un objet de luxe, mais bien un article essentiel pour lui. L’endroit par excellence pour installer un arbre à chat est près d’une fenêtre ou dans un coin de la maison d’où le chat a une vue d’ensemble sur plusieurs pièces et, surtout, sur les pièces que vous occupez le plus souvent.

Faire ses griffes

Nous ne pouvions pas passer sous silence cette activité si prisée des chats, mais si exaspérante pour leurs propriétaires. Sachez qu’il est facile d’aider votre chat à s’adonner à son plaisir podal sans qu’il détruise votre mobilier. Nul besoin de le dégriffer. D’ailleurs, cette pratique est sur le point d’être interdite au Canada. Deux provinces l’interdisent déjà et plusieurs cliniques vétérinaires ont décidé d’en cesser la pratique au Québec. La raison est simple, sans compter qu’aujourd’hui, il existe plusieurs solutions de rechange au dégriffage.

Donnez à votre chat l’accès à un griffoir. Tout simplement. Si cette stratégie n’a pas fonctionné par le passé, c’est probablement parce que vous n’aviez pas réuni toutes les conditions pour qu’il adopte son griffoir. D’abord, celui-ci doit être suffisamment haut pour que le chat puisse s’étirer de tout son long, soit environ la hauteur d’une table de chevet. Il doit aussi être assez stable pour que, même si votre chat y met tout son poids, le griffoir ne tombe pas. Surtout, il y a aussi l’emplacement à considérer. Placez le griffoir là où votre chat veut l’avoir. Si c’est le coin de votre divan qu’il aime déchiqueter, soit! Placez le griffoir à cet endroit. Ce n’est malheureusement pas vous qui décidez où votre chat aime faire ses griffes. Mais si vous vous pliez à ses préférences, il épargnera votre mobilier.

Voilà. Vous savez maintenant quoi faire pour que votre chat file le parfait bonheur chez vous.

13-12-2019